Puisque c'est la volonté du gouvernement français en 2009, éteignons le net.